Revue de presse

Forum dédié à toutes les données climatiques.

Re: Revue de presse

Nouveau messagede Sudiste-34 » Ven 21 Oct 2011 15:48

Gard - Crues : un exercice inédit d'alerte pour cinq départements

"Ici, quand c’est inondé, les lapins se réfugient dans les arbres !" Maire de Fourques (Gard), Gilles Dumas se fiche pas mal qu’en 1994, Balladur, Premier ministre, ait été incrédule. Il ne critique pas non plus cette simulation à contre-emploi : trois digues du Rhône qui cèdent virtuellement alors qu’en fait, sévit la sécheresse. Le maire reste sur la brèche. Devant la cinquantaine d’employés municipaux mobilisés pour un exercice unique (baptisé Éridan, dieu-fleuve dans la mythologie grecque), le maire justifie : "On n’est pas à l’abri d’une crue millennale qui menacerait plus de 250 000 personnes vivant dans le delta du Rhône."

À l’instar de celles de 2002 (voir ci-dessous), les inondations sont traumatisantes. Les communes s’équipent à l’envi. À Fourques, on s’est doté, entre autres, d’une alerte automatique : dès que la vigilance vire au rouge, une rafale de messages aboutit sur les téléphones des habitants menacés. Hier, le scénario exigeait que la cellule de crise déploie ses volontaires pour faire du porte-à-porte. Le but : inciter les habitants du quartier du Rouinet, l’un des plus bas de la région, à 150 mètres du Rhône, à se mettre à l’abri dans la salle communale.

"On a déjà été évacué pour de vrai. On y repense dès qu’il pleut", souffle Robert Pettenati qui vit à un jet d’eau du petit Rhône. "Avant, on montait les meubles au premier étage en restant sur place. Même si on a l’habitude des crues, cet exercice est utile", complète une voisine. Agricultrice, Anne-Marie Pélizzari précise : "C’est le fleuve qui décide où il passera, y compris par les fossés et les veines souterraines qui resurgissent ensuite au cœur du quartier."

L’eau n’a pas de frontières. Beaucaire a, dans le même temps, simulé l’évacuation d’une classe de 22 élèves et de 40 taureaux de deux manades ; Saint-Gilles a fait de même avec son service technique municipal.

Simultanément, d’autres communes concernés par le scénario catastrophe ont mis virtuellement à l’abri 8 500 personnes à Arles et Tarascon (Bouches-du-Rhône) ; 677 en Ardèche, 442 dans le Vaucluse et 250 dans la Drôme (Pierrelatte, la Donzère, la Source). But commun : être prêt. Et apprendre à vivre avec ce risque.

"Tout le monde a joué le jeu malgré quelques réboussiers", notait le directeur de cabinet du Gard, Thierry Laurent. Tout n’est pas calé. Certaines listes de téléphones ne sont pas à jour, par exemple.

Vite : lundi, s’annonce un épisode cévénol. Ce ne sera pas le dernier. Patron de la société montpelliéraine Prédict, Alix Roumagnac, constate "une hausse de la fréquence des inondations due au réchauffement planétaire et celui, aggravant, de la Méditerranée ; d’une urbanisation croissante et de constructions en zones inondables".

Crue 2002 : Gard martyrisé

Les 8, 9 et 10 septembre 2002, les eaux sont en furie. Cinq morts en Cévennes ; autant à Aramon ; deux personnes englouties à Nîmes ; Bagnols coupé du monde ; les digues qui cèdent et noient Marsillargues.
Au total, le bilan de ces inondations est très lourd. Selon la société Prédict, il fait état de 23 morts, dont 22 dans le Gard, et de 4 disparus. Une tragédie. Les dégâts matériels, eux, ont été estimés à 1,2 milliard d’euros pour les 6 départements touchés, dont 830 M€ rien que pour le Gard.
Nouveaux outils

Un exercice de cette ampleur - sur trois jours et cinq départements, le Gard, l’Ardèche, le Vaucluse, la Drôme et les Bouches-du-Rhône - est une première. Il a été coordonné par le colonel François Mené, chef d’État-major de la zone Sud qui souligne l’importance de cette simulation : « Depuis 2003, nous disposons de nouveaux outils de prévention, dont le Service central d’hydrogéologie et d’appui (Schapi). Basé à Toulouse, il réunit des experts qui mettent au point les cartes de vigilance. »

Il existe aussi un service gouvernemental : “vigilance crue”. Avec la loi de modernisation de la sécurité civile, le renforcement du pouvoir des préfets et le contrat de protection de l’armée avec 10 000 hommes, « le contexte a considérablement évolué ».

Le but est de tester ces nouveaux outils et de voir comment ils s’articulent. « Nous avons aussi recours à des web-conférences afin que tous les acteurs partagent les mêmes infos en même temps. »


http://www.midilibre.fr/2011/10/20/un-p ... 405404.php
Avatar de l’utilisateur
Sudiste-34
Rang 12
Rang 12
 
Messages: 2307
Inscription: Mer 6 Jan 2010 15:19
Localisation: Saint-Geniès (10 minutes au Nord de Lunel, Est Héraultais)
Ville: Montpellier

Re: Revue de presse

Nouveau messagede Sudiste-34 » Lun 2 Jan 2012 14:21

Avatar de l’utilisateur
Sudiste-34
Rang 12
Rang 12
 
Messages: 2307
Inscription: Mer 6 Jan 2010 15:19
Localisation: Saint-Geniès (10 minutes au Nord de Lunel, Est Héraultais)
Ville: Montpellier

Re: Revue de presse

Nouveau messagede NIKO34 » Lun 2 Jan 2012 23:04

AlerteVerte a écrit:http://www.lamarseillaise.fr/var/meteo-en-danger-sur-les-bords-de-la-rade-24984.html

:roll:


C'est malheureux....
Avatar de l’utilisateur
NIKO34
Rang 12
Rang 12
 
Messages: 3224
Inscription: Lun 28 Déc 2009 21:00
Ville: Aniane (34)

Re: Revue de presse

Nouveau messagede NIKO34 » Sam 7 Jan 2012 12:39

Avatar de l’utilisateur
NIKO34
Rang 12
Rang 12
 
Messages: 3224
Inscription: Lun 28 Déc 2009 21:00
Ville: Aniane (34)

Re: Revue de presse

Nouveau messagede asdé » Sam 7 Jan 2012 18:02

NIKO34 a écrit:Une année exceptionnelle: http://www.midilibre.fr/2012/01/04/mont ... 439263.php

:o :shock: :shock: :shock:
asdé
Rang 10
Rang 10
 
Messages: 847
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 16:52
Localisation: nîmes gard
Ville: nîmes

Précédente

Retourner vers Données climatiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron